Résumé

Aux créanciers défaits, le premier geste de Tsipras vainqueur a donc été d'accorder la tête de Varoufakis. C'est le ministre sortant qui l'annonce ce matin sur son blog, dans un texte élégant et sans bavure, reconnaissant que son départ était demandé "par certains membres de l'eurogroupe". Il n'est pas certain que le sacrifice suffise à amener les créanciers à concéder demain ce qu'ils refusaient hier : une claire reconnaissance, noir sur blanc, que la dette grecque ne sera jamais ...
Genre
 
Label
@rrêt sur images
 
Mis en ligne
06/07/2015 09:20:17
 
Autorités
 
Cette fonction est inactive en démo.