Documents pour «Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne»

Les Historicités de Nietzsche - Bertrand Binoche

1h23min00

Intervention de Bertrand Binoche (professeur d'histoire de la philosophie moderne à l'Université Paris 1), Arnaud Sorosina (agrégé de philosophie, professeur de lycée et chargé de cours en philosophie de l'art à l'université Grenoble-Alpes) et Scarlett Marton (professeur de philosophie contemporaine à l'université de Sao-Paulo) à propos de leur ouvrage Les Historicités de Nietzsche, paru aux Publications de la Sorbonne en 2016 dans la collection "La philosophie à l’œuvre". Cette rencontre était organisée par la bibliothèque Cuzin de l'Université Paris 1 panthéon-Sorbonne.

Du Réel - Guy-Félix Duportail

1h29min14

Au programme de cette rencontre Proto-Philo organisée par la bibliothèque Cuzin de l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Guy-Félix Duportail, maître de conférence en philosophie à l'Université Paris 1, répondait aux questions de Bernard Passavy (doctorant en philosophie à l'Université Paris 1) et Raphaël Ehrsam (maître de conférence en philosophie à l'Université Paris 4), à propos de son ouvrage Du Réel paru aux éditions Hermann en 2017.

La mise en ordre de la nature

16min40

Le film « La mise en ordre de la nature », prend pour décor le Jardin des Plantes. S’appuyant sur les traces de l’histoire (statues, archives, monuments), il donne des repères chronologiques sur les sciences du vivant, retrace les controverses du classement du vivant au fil des siècles, en évoquant les approches de Buffon, Linné, Cuvier, Lamarck ou Darwin; et dégage le caractère problématique de nos représentations scientifiques toujours adossées à un socle culturel implicite.

Les changeurs du pont au change

13min49

Le film « Les changeurs du pont au change » prend pour décor le célèbre pont parisien. Ce décor permet d'évoquer de manière ludique l'histoire de la monnaie et du crédit ainsi que le développement de nouvelles catégories de populations spécifiques aux villes, à la fin du Moyen-âge.

Alésia : un monde en chantier

Olivier DE CAZANOVE

11min00

Depuis 2008, un programme sur les sanctuaires d’Alésia est en cours de réalisation. Financé par le ministère de la Culture (SRA Bourgogne), il fédère l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et l’UMR ARSCAN, l’université de Bourgogne et l’UMR ARTEHIS. Deux lieux de culte ont été fouillés dans ce cadre, en particulier celui d’Apollon Moritasgus à la pointe Est du Mont Auxois, qui est d’abord un enclos à banquets à l’époque gauloise, délimité par un fossé qu’on a retrouvé rempli d’ossements animaux et d’amphores à vin, avant de devenir, à la période romaine, un sanctuaire monumental avec un temple en forme d’octogone, un portique, des thermes, des canalisations et des bassins pour recueillir l’eau des sources qui jaillissent sur le site même. Grâce au géoréférencement systématique du mobilier archéologique, on a pu cartographier précisément les espaces d’exposition différenciés des offrandes de métal et de pierre. En dix ans, les techniques d’investigation et d’enregistrement n’ont cessé d’évoluer, ce que reflète le documentaire. La formation tient aussi une place dans le projet global. La fouille du lieu de culte d’Apollon Moritasgus est également un chantier-école, sur lequel sont passés plus de 500 étudiants de tous niveaux et de toutes nationalités depuis le début du programme, encadrés par une équipe d’intervenants expérimentés, chercheurs et enseignants-chercheurs, doctorants, spécialistes de topographie, de restauration préventive et des différentes classes de mobilier. Cette vidéo est issue de la web-série "Devenir Archéologue" produite par l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Pour rester informé de la mise en ligne des futurs épisodes :
 - rejoignez-nous sur notre page Facebook 
- suivez-nous sur Twitter

L’archéologie environnementale

Christophe PETIT

06min59

L’archéologie environnementale regroupe un vaste éventail d’approches scientifiques qui ont pour objectif commun d’étudier les interactions sur le temps long entre les sociétés humaines et leurs environnements. Le matériel d’étude consiste le plus souvent en « écofacts » (bois, graines, pollens, os, coquillages, roches et sédiments) ou artéfacts (industrie osseuse ou lithique, céramique) retrouvés sur les sites archéologiques ou dans des milieux naturels (sols, alluvions, sédiments lacustres et marins). L’approche environnementale en archéologie met en évidence la gamme des interactions et interdépendances socio-écologiques qui a évoluée avec le temps, et qui par conséquent, influent tant sur les sociétés que sur le paysage.Ce web-documentaire illustre les méthodes d’acquisition des données mises en œuvre sur le terrain dans le cadre de l’archéologie environnementale. Elles sont exposées par Christophe Petit (Professeur à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, UMR Arscan) sur la base des travaux de Serge Cassen (CNRS) et Guillaume Robin (Université d’Edimbourg) qui analysent cet exceptionnel rocher gravé de la fin du Néolithique dans le massif de Fontainebleau. Les analyses paléoenvironnementales (géoarchéologie, archéobotanique…), conduites conjointement au pied du rocher et dans le marais alluvial situé à proximité dans la vallée de l’Essonne, ont pour objectif de retracer la longue histoire socio-environnementale de ce secteur depuis au moins 10 000 ans. Cette vidéo est issue de la web-série "Devenir Archéologue" produite par l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Pour rester informé de la mise en ligne des futurs épisodes :
 - rejoignez-nous sur notre page Facebook 
- suivez-nous sur Twitter

Modèle gravitaire et structure fractale

Denise PUMAIN

11min10

Les hiérarchies de centres qui émergent et évoluent sous la contrainte de la proximité géographique peuvent être analysées avec des outils de géométrie fractale, mis au point par les mathématiciens et des physiciens. Certaines dynamiques géographiques se rapprochent ainsi de celles des systèmes complexes analysés par beaucoup de disciplines aujourd'hui.

Des structures centre-périphérie à toutes les échelles

Denise PUMAIN

11min25

L'espace géographique s'organise à toutes les échelles, en centres et en périphéries sous l'effet de la contrainte de proximité. En effet, le modèle gravitaire recense des flux émis, polarisés par des centres, lieux d'accumulation et de concentration. Mais pourquoi y a-t-il des centres ?

Champ urbain et ségrégations sociales

Denise PUMAIN

13min08

L'organisation spatiale du champ urbain interfère avec la répartition des catégories sociales dans les villes, plus généralement ce qu'on appelle la ségrégation sociale.

Le champ urbain des prix fonciers

Denise PUMAIN

11min17

Cette vidéo montre, à travers des exemples de villes comme Sydney ou Paris comment le modèle centre-périphérie qu'on appelle champ urbain se traduit dans la distribution spatiale des prix fonciers et immobiliers.

Interactions et centralité dans les réseaux

Denise PUMAIN

11min31

Cette séquence explique comment les réseaux aident à définir d'autres formes de proximité géographique et comment aussi la structure de certains réseaux est influencée par la proximité géographique.

Potentiel d’interaction urbaine et centre de l’économie-monde

Denise PUMAIN

09min20

Le modèle de potentiel est ici utilisé pour tester l’hypothèse de l’historien F. Braudel sur le basculement du centre de l’économie-monde entre Méditerranée et mer du Nord. En résumant les possibilités d'interaction spatiale dans l'espace géographique, ce modèle constitue un meilleur instrument de simulation de l’importance d’un centre que la simple taille démographique des centres.