Documents pour «musique contemporaine»

Des musiques formelles à la polyagogie : une stochastique de Iannis Xenakis

Patrick SAINT-JEAN

1h10min35

En partant du texte Les Musiques formelles : Hommage à Iannis Xenakis, Patrick Saint-Jean se remémore les moments intenses qui l’ont conduit à connaître Iannis Xenakis dès 1965 et à concevoir pour lui l’UPIC à partir de 1973. Puis, Patrick Saint-Jean étend dès les années 1990 la composition musicale formelle au multimédia (son, image 2D-3D-4D, texte, partition multi-piste, multi-écrans et interactions) en passant de la polyagogie xenakienne au PolyAgogic CyberSpace. Explorant de nouvelles écritures qui s’affirment au sein d’une intelligence artificielle en discontinuité stochastique et quantique, sa démarche interroge la composition musicale et la lutherie 3D acousmatique résuelle du nouveau millénaire.

Iannis Xenakis, musique et probabilités

Jacques THIBAUT

1h18min42

Après avoir décrit sa première rencontre avec Iannis Xenakis en 1972, Jacques Thibaut évoquera ses travaux réalisés au sein du CEMAMU, centrés sur la « Musique stochastique markovienne » comme l’a dénommée Iannis Xenakis dans le deuxième chapitre de son livre Musiques formelles. Ce terme sera explicité lors de la conférence, au cours de laquelle des extraits sonores seront diffusés. Ces travaux ont permis de valider certaines des idées décrites dans le livre de Xenakis et sont les premières tentatives de mise en oeuvre de ce que l’on appelle aujourd’hui la synthèse granulaire. Ce sera d’ailleurs l’occasion de décrire les différents « niveaux » de composition selon la pensée du compositeur. Outre les aspects techniques, Jacques Thibaut mentionnera également des éléments de leurs nombreuses conversations, en particulier, la justification de l’utilisation de l’ordinateur dans le processus de composition ainsi que des probabilités, principalement pour les oeuvres orchestrales. Il rapportera enfin quelques anecdotes concernant des répétitions et des rencontres avec d’autres compositeurs ou musiciens.

Musiques traditionnelles et création contemporaine / Roger Tessier, Patrick Burgan, Xavier Vidal, Jean-Jacques Castéret, Brice Tissier

Xavier Vidal

1h28min45

Musiques traditionnelles et création contemporaine. En hommage à Jean-Christophe Maillard / Roger Tessier, Patrick Burgan, Xavier Vidal, Jean-Jacques Castéret, Brice Tissier, in 5ème séance du séminaire "Le passé au présent : les passeurs du patrimoine. 2. Transformation, recréation", organisé, sous la responsabilité scientifique de Jean-Yves Laurichesse, par le laboratoire Patrimoine, Littérature, Histoire (PLH) de l'Université Toulouse-Jean Jaurès. Toulouse, Centre occitan des musiques et danses traditionnelles, 18 mars 2016. On oppose généralement les musiques traditionnelles, dites « populaires », et la musique « contemporaine », de composition savante, oubliant que la musique savante des siècles passés a souvent emprunté des formes aux traditions populaires. Il s’agira, dans un dialogue entre ethnomusicologues et compositeurs, d’interroger les processus par lesquels, dans la musique comme dans les autres arts, le nouveau se nourrit de l’ancien, le savant du populaire, comment en somme les musiques traditionnelles, par-delà leur nécessaire « conservation », restent vivantes dans la création contemporaine. Table ronde animée par Jean-Michel Court, maître de conférences de musicologie, Université Toulouse Jean Jaurès. Intervenants : - Roger TESSIER (compositeur), - Xavier VIDAL (musicien, responsable des Musiques traditionnelles au CRR de Toulouse), - Patrick BURGAN (compositeur), - Jean-Jacques CASTÉRET (ethnomusicologue, Université de Pau et des Pays de l’Adour), - Brice TISSIER (musicologue, Université Paris-Sorbonne et professeur d’analyse au Conservatoire Régional de Toulouse).

Itinéraire d'un chercheur, rencontre avec Paul Méfano

Paul Mefano

51min47

En invitant Paul Méfano, le Centre Iannis Xenakis, en collaboration avec le GRHis, invite le public à s’immerger dans l’espace de réflexion d’un compositeur et chef d’orchestre hors-norme. Sa trajectoire anticonformiste a généré de nombreuses découvertes tout en recoupant celles des grands noms de la musique contemporaine de la deuxième moitié du 20e siècle jusqu’à nos jours.

Œuvres de Marco Stroppa - Concert-rencontre

1h42min58

Ce concert donne l’occasion de découvrir ou redécouvrir plusieurs
œuvres de Marco Stroppa dans des conditions d’écoute exceptionnelles,
avec Florent Boffard au piano et le compositeur à la diffusion de la
partie électronique sur un acousmonium de 48 haut-parleurs. La rencontre est présentée et animée par deux musicologues qui, dans le cadre d’un
programme de recherche sur la création artistique, ont analysé en détail la genèse de Traiettoria, en dialogue avec le compositeur. Un échange entre compositeur, interprète, musicologues et public conclura le concert.


Concert
Œuvres de Marco Stroppa (né en 1959)
- Traiettoria (1982-1988), pour piano et sons de synthèse (Traiettoria… deviata, Dialoghi)
- Miniature Estrose (1990), pour piano seul
- Extraits de Hidinefte ou L'Autre face de Traiettoria (1989), pour électronique seule

Florent Boffard (piano)
Marco Stroppa (Projection sonore)
Diffusion des sons sur l'Acousmonium de Musiques et Recherches
Table ronde

Rencontre avec le compositeur et le pianiste. Avec la participation de Florent Boffard (pianiste, professeur au Conservatoire national supérieur de musique de Lyon), Marco Stroppa (compositeur), Noémie Sprenger-Ohana et Vincent Tiffon (musicologues, université Lille 3)


Pour en savoir plus:

"Sponsus", un oratorio contemporain / Sasha Zamler-Carhart

Sasha ZAMLER-CARHART

46min19

Sponsus, un oratorio contemporain / Sasha Zamler-Carhart. In journée d'études "Autour du drame liturgique médiéval du Sponsus", co-organisé par le Département Lettres modernes, cinéma et occitan de l'Université Toulouse II-Le Mirail et le Festival Déodat de Séverac et dont la coordination a été assurée par Joëlle Ginestet et les étudiants du master Métiers de la Culture et du Patrimoine en Pays d'Oc. Université de Toulouse II-Le Mirail et Ostal d'Occitania, 21-22 novembre 2012. 

Création de Sasha Zamler Carhart, l'oratorio Sponsus a été joué en clôture du festival Déodat de Séverac 2012 à Toulouse. Atypique par son sujet, par la personnalité protéiforme de son auteur, par sa musique inattendue dans ses sources multiples, par sa dimension occitane, servi par une équipe artistique internationale, cinq chanteurs, quatre musiciens de cinq nationalités différentes, mis en espace par le scénographe néerlandais Nico de Rooij, Sponsus se joue de manière presque naturelle, des frontières, des limites et des a priori. 
L'oratorio Sponsus est la recomposition, la réinterprétation contemporaine d’un matériau ancien du XIIe siècle dont le propos accessible à tous, était la représentation théâtrale édifiante de la parabole évangélique (Matthieu 25, 1-13) des Vierges sages et des Vierges folles qui attendent le retour de l’époux (sponsus en latin). Lorsque celui-ci revient de nuit à l’improviste, les vierges folles, imprévoyantes, n’ont pas d’huile à leur lampe pour l’éclairer, ce qui leur vaut d’être impitoyablement chassées avec pour leçon « Veillez donc, car vous ne savez ni le jour ni l'heure ». 
Si la matière première de Sponsus est bien celle du drame liturgique médiéval, le compositeur Sasha Zalmer-Carhart, sur un livret, écrit en collaboration avec l’écrivain occitan Alem Surre-Garcia, mêlant français et occitan moderne à l’occitan ancien et au latin de l’original médiéval, en opère une recréation radicale dans son propos et dans sa forme, 44 vignettes, où se mélangent chant, poésie et récitation, dont l'inspiration provient aussi bien de la musique cubaine, des cantates baroques, du chant traditionnel des régions méditerranéennes, du Caucase et de Madagascar, que du théâtre de Bertolt Brecht…, sans aucune référence à la musique du XIe siècle ni aux traditions occitanes.

Sans commentaires

Jean-Baptiste MATHIEU

50min11

Tourné en 1996 tout au long des répétitions de Commentaires de Georges Aperghis, le film observe le travail, les fulgurances et les vertiges du compositeur-metteur en scène et de ses interprètes, comme des funambules inventant à chaque pas leur propre fil. Sous nos yeux, se dévoile l'incroyable surgissement d'un spectacle de théâtre musical qui s'est construit au gré de la fantaisie musicale et poétique de Georges Aperghis.

Entretien Pierre Boulez - Claude Lefebvre

Université Paul Verlaine - Metz (UPV-M)

42min10

Entretien filmé où sont évoquées les années de formation et les formateurs (Messiaen, Madame Honegger, Leibowitz…) mais aussi, au travers des années 1945-46, les œuvres de jeunesse, la rencontre, par les Lettres Françaises, avec la poésie de René Char et plus particulièrement avec le Visage Nuptial, et comment ce dernier devint, plusieurs fois mais lentement remanié, une œuvre capitale pour Pierre Boulez.