Documents pour «fonction publique»

L'atout doctorat. Innovation et recherche dans les entreprises et la fonction publique

Patrick FRIDENSON

2h02min03

L’EHESS alumni organise une table ronde autour de
Patrick Fridenson, directeur d'études à l’EHESS, chargé par le Ministère
de l’Enseignement supérieur d’un rapport et de propositions sur
l’insertion du doctorat dans les entreprises et la haute fonction
publique. Elle sera animée par Philippe Frémeaux, rédacteur en chef
d'Alternatives Économiques.

Un(e) diplômé(e) de doctorat, ça sert à quoi?
Contrairement aux idées reçues pas seulement à chercher, mais aussi à
penser hors des sentiers battus, à produire autrement ou comprendre les
nouveaux mondes et usages de consommation, etc. C'est évident en Europe
et ailleurs. C'est moins vrai en France où le diplôme est moins valorisé
sur le marché du travail : 1,7% de la population active en France
contre 2,7% en Allemagne et 2,4% au Royaume-Uni. Comment mieux valoriser
les compétences? Comment encourager un besoin nouveau de sciences
sociales, particulièrement dans l’économie de la connaissance, des
services ou du numérique ?

En 2014, Patrick Fridenson, directeur d'études
EHESS, était chargé par le Ministère de l’Enseignement supérieur d'un
rapport sur l’insertion professionnelle du doctorat dans les entreprises
et la haute fonction publique. Il en livrera les conclusions et pistes,
appuyées par les témoignages et les points de vue du Ministère du
Travail, de plusieurs entreprises, privées et publiques (SNCF, SYNTEC
Numérique, etc.).

Publier en toute liberté : Internet et le droit d'auteur

Tony GHEERAERT

54min57

La façon de diffuser les résultats de ses travaux est un souci légitime pour un universitaire : comment partager largement ses recherches, sans pour autant vouloir en tirer un profit lucratif, mais en conservant toutefois la pleine paternité sur ses productions ?
Une panoplie de contrats juridiquement très aboutis, faciles à mettre en oeuvre, répond à ces contraintes diverses et qui parurent longtemps insolubles. C'est le cas en particulier des licences "Créative Commons". Emanant du monde du "logiciel libre", adaptées aux nouveaux modes de circulation des oeuvres à l'ère numérique, elles garantissent une diffusion des avoirs conforme aux principes d'un établissement de service public, et aux valeurs d'une communauté universitaire conçue comme espace fondé sur des valeurs de partage, d'échange et de collaboration affranchi des limites de temps et de lieu.

J3A - Faire des choix ? Les fonctionnaires dans l’Europe des dictatures, 1933-1948 - "Pratiques professionnelles et marges de manœuvre"

Giovanni FOCARDI

1h42min56

Colloque internationale organisé par le Conseil d’État et l’École des hautes études en sciences sociales

 Faire des choix ? Les fonctionnaires dans l’Europe des dictatures, 1933-1948

Paris, 21, 22 et 23 février 2013




Jeudi 21 février 2013, Grand amphithéâtre de la Sorbonne


Séance inaugurale, sous la présidence effective de M. le Président de la République

 

Séquence J1A

Allocutions d’accueil avec:

- Jean-Marc Sauvé, vice-président du Conseil d'État

- Pierre-Cyrille Hautcœur, président de l'EHESS

- Intervention de M. François Hollande, Président de la République 

Discours
lors de la séance inaugurale du colloque « Fonctionnaires dans l’Europe
des dictatures 1933-1948 » - Présidence de la République



Séquence J1B

Présentation des rencontres:

- Marc Olivier Baruch, directeur d’études, EHESS

 

- Mireille Delmas-Marty, de l’Institut, professeur honoraire au Collège de France, Conférence introductive: "La marge et l'indérogeable, rétrospective et prospective"

 
Vendredi 22 février 2013, Amphithéâtre François Furet, EHESS, 


"Prise du pouvoir et mise au pas"
Séquence J2A


Président de séance : Jean Massot 

- Rapport introductif de Didier Musiedlak (Université Paris Ouest-Nanterre La Défense)

- Tal Bruttmann (EHESS), Vichy à Grenoble : la préfecture de l'Isère de la Troisième République à l'État français

 

Séquence J2B

- Donal O’Sullivan (California State University Northridge), Sovietizing Eastern Europe, 1945-1948 

- D’hier à aujourd’hui : le point de vue de Denis Bauchard, diplomate


 

"Le droit, outil de légitimation ou garde-fou ?"

Séquence J2C

Président de séance : Bernard Pêcheur 

- Rapport introductif d'Olivier Cayla (EHESS)

- Olivier Jouanjan (Université de Strasbourg), Reinhard Höhn, juriste, SS et manager




 Séquence J2D

- Florin Turcanu (Université de Bucarest), D'une dictature l'autre : droit et politique en Roumanie, 1938- 1948

- D’hier à aujourd’hui : le point de vue d’Irène Carbonnier, magistrate


 
Samedi 23 février 2013, Amphithéâtre François Furet, EHESS


"Pratiques professionnelles et marges de manœuvre"


Séquence J3A

Présidente de séance : Danièle Lochak 

- Rapport introductif de Giovanni Focardi (Université de Padoue)

- Julio Ponce Alberca (Université de Séville), Setting Early Francoism : Central and Local Authorities in Spain, 1939-1949

 

Séquence J3B


- Chantal Kesteloot (CEGES-SOMA, Bruxelles) et  Bénédicte Rochet (Université de Namur), Gérer le "moindre mal" : l'administration de la Belgique occupée, 1940-1945

- D’hier à aujourd’hui : le point de vue de Jean-Pierre Duport, préfet

 

"Personnes, institutions et réseaux : la difficile posture du cavalier seul"


Séquence J3C


Présidente de séance : Martine de Boisdeffre 

- Rapport introductif de Marc Olivier Baruch (EHESS):
- Mathieu Schlesinger (Conseil d’État) et Olivier Carton (Université du Littoral Côte d’Opale): "Rome n'est plus dans Rome" : Alfred Porché et Pierre Tissier, deux destins de conseiller d'État




Séquence J3D


- Perrine Simon-Nahum (CNRS-EHESS): "Quand le singe vient réclamer son crâne" : héros ordinaires au miroir de la littérature

 - D’hier à aujourd’hui : le point de vue de Jacques Vistel, conseiller d'État, président de la Fondation de la Résistance

 

Conclusions des rencontres : "Quelles leçons de l’histoire ?"


Séquence J3E


présidence de séance : Jean-Marc Sauvé, Vice-président du Conseil d’État 

- Table ronde avec des élèves de la promotion Marie Curie (2011-2013) de l’ENA

- Olivier Beaud, professeur à l’Université Paris-II Panthéon-Assas

- Conclusion par Pierre-Cyrille Hautcœur, président de l'EHESS