Presse

Etat d'urgence : en garde à vue pour être allé au tribunal (Le Monde)

Genre : Vite dit

Résumé

En garde à vue… pour être allé au tribunal. L’histoire de cet homme assigné à résidence à Montrouge (92) et qui devait pointer quatre fois par jour à quarante-cinq minutes de chez lui (soit six heures de transport par jour) symbolisait déjà les dérives de l’état d’urgence. Mais la suite de l’histoire, toujours racontée par l’observatoire de l’état d’urgence du Monde, n’aurait pas déplu à Kafka lui-même. L'administration avait d'abord fait une concession : son ...
Mis en ligne
09/12/2015 14:42:33
Autorités
Cette fonction est inactive en démo.