Savoirs

Parcours du catalogue par genre

  • Genres Sciences appliquées Génie et activités connexes
  • «
  • 1
  • 2
  • 3
  • ...
  • 48
  • 49
  • 50
  • »

Caiques of Bosphorus waterway : their role in Istanbul maritime landscape in the 19th Century

Gencer Emiroğlu

1h32min43

Séminaire "Mers ottomanes : de la Méditerranée à l'Océan Indien"

Cycle Archéologie nautique et cartographie
Gencer Emiroğlu Chercheur indépendant
Caiques of Bosphorus waterway : their role in Istanbul maritime landscape in the 19th Century
Lundi 18 février 2013 à 18h à l'IFEA 
Intervention en anglais 

 

Reading Istanbul through caiques

Would you like to be able to “read” boats? The lecture is an educational introduction to looking at and appreciating Istanbul's oar and sail powered private and merchant boats in the turn of the 20th century. There are historical and naval design clues that are embedded in every boat. How can we identify them and put them in their historical context?

Istanbul being a city built on water, her landscape extends on the water. The urban and cosmopolitan landscape of the Ottoman capital determined the local boat-building and  some of the small boats used in this capital city were unique to the city and were different from those build everywhere else.  

We will use detailed pictures to explore key characteristics of design dating from Byzantine period to present day.

After starting with a short description of  boat designs that sailed Istanbul waterways, we  will focus on the late 19th early 20th century and also on each type  of boat and their elements (hull, rudder, oars, masts, sails, etc...). The emphasis is on their evolution and struggle to survive through transition times. We will look at the boatbuilding yards, the oarsmen, on boatbuilders, on the role of the landscape built by and for boats in one the worlds busiest port of its time.    
The aim is to inform Istanbul enthousiats  to better assess boats they see in pictures, in museums  they visit. By demistifying the boats, it is also aimed to attract academics', researchers', artists' attention to the subject.


About the presenter:

Mr Gencer Emiroğlu, MA, is small water craft historian. He is a sailor, licensed pleasure craft captain and woodenboat refitter.

He has presented papers in international conferences on small traditional, classical and historical boats of Istanbul. He writes articles for sailing magazines, guides educational and interest tours on maritime history. 

Beyond the excavation to the Museum : the replica of the greek shipwrecks of the Jules-Verne in Marseilles and the Prôtis project

1h32min30

Patrice Pomey (CCJ Aix-en-Provence)
Beyond the excavation to the Museum : the replica of the greek shipwrecks of the Jules-Verne in Marseilles and the Prôtis project
mercredi 29 mai 2013 à 18h à l'IFEA

En 1993, les fouilles du port antique de Marseille mettaient au jour deux épaves grecques archaïques du VIe siècle avant J.-C. Leur étude par le Centre Camille Jullian (Aix-Marseille Université – CNRS) a permis de restituer les navires d’origine.
Les épaves, après avoir été traitées, seront présentées dans le nouveau Musée d’Histoire de Marseille et la réplique navigante d’une des épaves est en cours de construction pour être prête à naviguer à la fin de l’été prochain.

In 1993, two archaic Greek shipwrecks of the 6th century BC were found during the excavations of the ancient phaven of Marseilles. Their study by the Centre Camille Jullian (Aix-Marseille University - CNRS) allowed to reconstruct the original vessels.
Wrecks, after being processed, will be presented in the new Musée d'Histoire de Marseilles and a sailing replica of one of the wrecks is under construction to be ready to sail at the end of the next summer.

Le Centre Laser Infrarouge d'Orsay

09min45

Le Centre laser infrarouge d’Orsay (CLIO) est un
centre serveur infrarouge basé sur un laser à électrons libres (LEL).
C’est l’un des deux accélérateurs de recherche du Laboratoire de Chimie
Physique (LCP), avec ELYSE.
Depuis son inauguration en 1991, CLIO participe activement à la recherche française, européenne et internationale (http://clio.lcp.u-psud.fr/).

A l’écoute du bruit – L’imagerie par corrélations croisées

Josselin Garnier

1h14min31

Les techniques d’imagerie classiques
utilisent des ondes pour sonder un milieu inconnu et sont employées pour
des applications médicales (échographie) ou géophysiques (séismologie)
par exemple.
Ces ondes sont émises par des réseaux de
sources et après propagation dans le milieu elles sont enregistrées
par des réseaux de récepteurs.

 

Ces techniques sont généralement mises
en défaut lorsqu’on les utilise dans des milieux diffusants contenant
des inhomogénéités aléatoires, car les signaux cohérents venant des
réflecteurs à imager et enregistrés par les réseaux de récepteurs sont
souvent noyés par les signaux incohérents venant des diffuseurs.

L’analyse stochastique et multi-échelles permet de comprendre la situation et de proposer des fonctions d’imagerie originales.

On verra que ces nouvelles fonctions
d’imagerie à base de corrélations croisées permettent d’exploiter des
signaux traversant des milieux trs complexes, et aussi d’utiliser des
signaux issus de sources de bruit ambiant.

La possibilité d’utiliser des sources opportunistes ou des sources
incontrôlées de bruit ambiant au lieu de sources actives contrôlées est
évidemment très excitante d’un point de vue théorique, car elle remet en
cause la distinction habituelle signal/bruit, et d’un point de vue
pratique, par exemple en séismologie, où la rareté des sources (les
séismes) et l’impossibilité de les contrôler a toujours été un facteur
limitant.

9 - CD, DVD, Blu-ray / Diffraction par un réseau : et le CD ?

Jean OBERLE

06min35

Session 4 - La diffraction Après avoir vu la diffraction par des ouvertures simples, ainsi que le phénomène d’interférences avec une bifente, nous allons maintenant étendre nos observations aux réseaux de diffraction et faire le lien avec le comportement d’un disque optique éclairé par un laser. Ce document a été réalisé dans la cadre de « Physique des objets du quotidien », un MOOC coordonné par Ulysse Delabre et développé par la Mission d’Appui à la Pédagogie et à l’Innovation (MAPI) de l'Université de Bordeaux                                    

8 - CD, DVD, Blu-ray / Autres motifs de diffraction (complément)

Jean OBERLE

03min50

Session 4 - La diffraction Après avoir détaillé la diffraction de la lumière par une fente, revenons sur celle obtenue avec d’autres ouvertures simples. Ce document a été réalisé dans la cadre de « Physique des objets du quotidien », un MOOC coordonné par Ulysse Delabre et développé par la Mission d’Appui à la Pédagogie et à l’Innovation (MAPI) de l'Université de Bordeaux                                    

7 - CD, DVD, Blu-ray / Diffraction par une bifente : interférences (complément)

Jean OBERLE

03min56

Session 4 - La diffraction Dans cette vidéo nous allons préciser quelques éléments de la modélisation des interférences à 2 ondes. Ce document a été réalisé dans la cadre de « Physique des objets du quotidien », un MOOC coordonné par Ulysse Delabre et développé par la Mission d’Appui à la Pédagogie et à l’Innovation (MAPI) de l'Université de Bordeaux                                    

6 - CD, DVD, Blu-ray / Diffraction par une bifente : interférences

Jean OBERLE

10min02

Session 4 - La diffraction Dans cette vidéo, nous allons nous intéresser à la diffraction d’une bifente, et au phénomène d’interférences qui en découle. Ce document a été réalisé dans la cadre de « Physique des objets du quotidien », un MOOC coordonné par Ulysse Delabre et développé par la Mission d’Appui à la Pédagogie et à l’Innovation (MAPI) de l'Université de Bordeaux                                    

5 - CD, DVD, Blu-ray / Diffraction par un obstacle - Théorème de Babinet

Jean OBERLE

02min33

Session 4 - La diffraction Nous allons maintenant nous intéresser à la diffraction par un obstacle. Nous avons vu précédemment comment une ouverture, et plus particulièrement une fente, pouvait diffracter la lumière. Nous avons caractérisé la figure de diffraction d'une fente de largeur a, et observé à grande distance D sur un écran. Que se passe-t-il maintenant lorsque l'on remplace la fente par un petit obstacle de même dimension que son ouverture ? Ce document a été réalisé dans la cadre de « Physique des objets du quotidien », un MOOC coordonné par Ulysse Delabre et développé par la Mission d’Appui à la Pédagogie et à l’Innovation (MAPI) de l'Université de Bordeaux                                    

4 - CD, DVD, Blu-ray / Diffraction par une fente simple

Jean OBERLE

05min17

Session 4 - La diffraction Revenons sur la diffraction d’un faisceau monochromatique par une fente fine. L’expérience suivante, réalisée avec des fentes de largeurs connues, va nous permettre d’observer et de mieux comprendre la répartition de l’intensité lumineuse diffractée. Ce document a été réalisé dans la cadre de « Physique des objets du quotidien », un MOOC coordonné par Ulysse Delabre et développé par la Mission d’Appui à la Pédagogie et à l’Innovation (MAPI) de l'Université de Bordeaux                                    

3 - CD, DVD, Blu-ray / L'origine de la diffraction

Jean OBERLE

06min55

Session 4 - La diffraction Pour expliquer le comportement lumineux d'un disque optique éclairé par une lumière blanche ou monochromatique, il est nécessaire d'aborder le phénomène physique de la diffraction. Ce phénomène, qui s'applique à toutes les ondes, quelque soit leur nature, se traduit par une modification de la propagation de l'onde lorsqu'elle rencontre un obstacle ou une ouverture. Ce document a été réalisé dans la cadre de « Physique des objets du quotidien », un MOOC coordonné par Ulysse Delabre et développé par la Mission d’Appui à la Pédagogie et à l’Innovation (MAPI) de l'Université de Bordeaux                                    

2 - CD, DVD, Blu-ray / Retour sur l'expérience

Ulysse DELABRE

06min26

Session 4 - Introduction Nous allons comprendre comment les informations sont stockés et lues dans un CD un DVD ou un Blu-ray. Nous allons voir que l’optique est très importante pour lire ces informations. Ceci nous amènera à comprendre quelle est la différence entre le CD, le DVD et le Blu-ray. Nous présenterons également comment les informations peuvent être gravées sur ces supports. Ce document a été réalisé dans la cadre de « Physique des objets du quotidien », un MOOC coordonné par Ulysse Delabre et développé par la Mission d’Appui à la Pédagogie et à l’Innovation (MAPI) de l'Université de Bordeaux                                    
  • «
  • 1
  • 2
  • 3
  • ...
  • 48
  • 49
  • 50
  • »