Savoirs

Parcours du catalogue par genre

  • Genres Littérature, rhétorique et… Généralités
  • «
  • 1
  • 2
  • 3
  • ...
  • 26
  • 27
  • 28
  • »

L’édition numérique de corpus de données (partie3)

49min03

La première partie proposera une brève histoire des corpus numériques (images, textes, sons) et sera suivie d’un test sur l’annotation collaborative.


La seconde partie présentera les enjeux complexes des éditions
numériques : préparation et élaboration avec ou sans apparat critique,
mise à disposition des textes, modes d’accès, contraintes techniques,
économiques et juridiques, conséquences sur la lecture et sur la
recherche en SHS.

Intervenante : Marie-Luce Demonet (Professeur émérite, CESR, IUF, Fondatrice & Responsable scientifique de 2002 à 2016 des Bibliothèques Virtuelles Humanistes)

L’édition numérique de corpus de données (partie2)

54min29

La première partie proposera une brève histoire des corpus numériques (images, textes, sons) et sera suivie d’un test sur l’annotation collaborative.


La seconde partie présentera les enjeux complexes des éditions
numériques : préparation et élaboration avec ou sans apparat critique,
mise à disposition des textes, modes d’accès, contraintes techniques,
économiques et juridiques, conséquences sur la lecture et sur la
recherche en SHS.

Intervenante : Marie-Luce Demonet (Professeur émérite, CESR, IUF, Fondatrice & Responsable scientifique de 2002 à 2016 des Bibliothèques Virtuelles Humanistes)

L’édition numérique de corpus de données

52min51

La première partie proposera une brève histoire des corpus numériques (images, textes, sons) et sera suivie d’un test sur l’annotation collaborative.

La seconde partie présentera les enjeux complexes des éditions
numériques : préparation et élaboration avec ou sans apparat critique,
mise à disposition des textes, modes d’accès, contraintes techniques,
économiques et juridiques, conséquences sur la lecture et sur la
recherche en SHS.


Intervenante : Marie-Luce Demonet (Professeur émérite, CESR, IUF, Fondatrice & Responsable scientifique de 2002 à 2016 des Bibliothèques Virtuelles Humanistes)

L’Aventure dans l’Odyssée d’Homère (par François Dingremont)

François DINGREMONT

1h49min29

Pour comprendre de qui, voire de quoi, l'Odyssée est l'aventure, je proposerai d'éclairer les bornes narratives des pérégrinations d'Ulysse: Lieu et situation de départ; point extrême du parcours; dynamique, raison et étapes du retour. Cet éclairage nous permettra de questionner le mythe d'Ulysse le voyageur.

François Dingremont

Zaïre et nous ("Zaïre" de Voltaire par Jean Goldzink)

Jean GOLDZINK

1h38min13

« Zaïre qu’est-ce que c’est ? Voltaire répondrait : c’est du théâtre policé, du théâtre civilisé, conforme à l’idéal de l’art ». C’est par ces mots que Jean Goldzink, spécialiste de littérature du 18ème siècle, entame une conférence consacrée notamment à la pièce Zaïre (1732), et plus largement au théâtre de Voltaire aujourd’hui passablement oublié.

Mutantes/vampires, autour des oeuvres de Virginie Despentes et Paul Beatriz Preciado 9/22 - Bye Bye Blondie : une rom’ com’ mutante par Sye-Kyo Lerebours

30min11

Ce colloque entend dresser un bilan scientifique de l’apport de Virginie Despentes et de Paul Beatriz Preciado à la littérature et aux pensées féministes.

En dépit de la popularité de ces auteur.e.s, aucune journée d’étude ni aucun colloque les concernant n’ont encore eu lieu. Ce premier colloque francophone souhaite combler un manque en analysant, dans une perspective transdisciplinaire, les œuvres de ces deux auteur.e.s. Œuvres hybrides qui méritent d’être interrogées de manière interdisciplinaire. En effet, l’œuvre despentienne se décline en roman, roman graphique, essai, nouvelle, pamphlet et manifeste ; elle concerne également la traduction et la rédaction de textes de chansons, et touche à une écriture tant littéraire que cinématographique et documentaire. L’œuvre preciadienne oscille elle aussi entre l’essai, le pamphlet et le manifeste, mais encore l’essai philosophique, la chronique, la critique d’art et la performance. Les deux auteur.e.s questionnent largement les notions de norme, de sexualité, de genre, d’identité, de féminisme et de radicalité. Leur œuvre et leur démarche se font écho à différents niveaux. Cet évènement féministe et queer offre un format original mêlant interventions universitaires, conférences, débats, performances, lectures et théâtre.
Mercredi 14 Décembre 2016 

Des pentes cinématographiques

16h20-16h45 : Bye Bye Blondie : une rom’ com’ mutante par Sye-Kyo Lerebours, doctorante, communication, arts, spectacle, Université Bordeaux 3.

Mutantes/vampires, autour des oeuvres de Virginie Despentes et Paul Beatriz Preciado 8/22 - Adaptation (s) cinématographique (s). Despentes dans la tourmente par Jean-Max Méjean

37min29

Ce colloque entend dresser un bilan scientifique de l’apport de Virginie Despentes et de Paul Beatriz Preciado à la littérature et aux pensées féministes.

En dépit de la popularité de ces auteur.e.s, aucune journée d’étude ni aucun colloque les concernant n’ont encore eu lieu. Ce premier colloque francophone souhaite combler un manque en analysant, dans une perspective transdisciplinaire, les œuvres de ces deux auteur.e.s. Œuvres hybrides qui méritent d’être interrogées de manière interdisciplinaire. En effet, l’œuvre despentienne se décline en roman, roman graphique, essai, nouvelle, pamphlet et manifeste ; elle concerne également la traduction et la rédaction de textes de chansons, et touche à une écriture tant littéraire que cinématographique et documentaire. L’œuvre preciadienne oscille elle aussi entre l’essai, le pamphlet et le manifeste, mais encore l’essai philosophique, la chronique, la critique d’art et la performance. Les deux auteur.e.s questionnent largement les notions de norme, de sexualité, de genre, d’identité, de féminisme et de radicalité. Leur œuvre et leur démarche se font écho à différents niveaux. Cet évènement féministe et queer offre un format original mêlant interventions universitaires, conférences, débats, performances, lectures et théâtre.
Mercredi 14 Décembre 2016 

Des pentes cinématographiques

15h55-16h20 : Adaptation (s) cinématographique (s). Despentes dans la tourmente par Jean-Max Méjean, écrivain, critique de cinéma.

Mutantes/vampires, autour des oeuvres de Virginie Despentes et Paul Beatriz Preciado 7/22 - Table ronde animée par Milena Younes-Linhart

23min14

Ce colloque entend dresser un bilan scientifique de l’apport de Virginie Despentes et de Paul Beatriz Preciado à la littérature et aux pensées féministes.

En dépit de la popularité de ces auteur.e.s, aucune journée d’étude ni aucun colloque les concernant n’ont encore eu lieu. Ce premier colloque francophone souhaite combler un manque en analysant, dans une perspective transdisciplinaire, les œuvres de ces deux auteur.e.s. Œuvres hybrides qui méritent d’être interrogées de manière interdisciplinaire. En effet, l’œuvre despentienne se décline en roman, roman graphique, essai, nouvelle, pamphlet et manifeste ; elle concerne également la traduction et la rédaction de textes de chansons, et touche à une écriture tant littéraire que cinématographique et documentaire. L’œuvre preciadienne oscille elle aussi entre l’essai, le pamphlet et le manifeste, mais encore l’essai philosophique, la chronique, la critique d’art et la performance. Les deux auteur.e.s questionnent largement les notions de norme, de sexualité, de genre, d’identité, de féminisme et de radicalité. Leur œuvre et leur démarche se font écho à différents niveaux. Cet évènement féministe et queer offre un format original mêlant interventions universitaires, conférences, débats, performances, lectures et théâtre.
Mercredi 14 Décembre 2016 

Résonnances despentiennes, proliférations hors cadre

15h15-15h40 : Table ronde animée par Milena Younes-Linhart, doctorante, études de genre, sociologie, Legs, Université Paris8.

Mutantes/vampires, autour des oeuvres de Virginie Despentes et Paul Beatriz Preciado 6/22 - Intervention vidéo-projetée : Les Chiennes Savantes ou l’obligation à l’hétérosexualité par Michèle A. Schaal

33min35

Ce colloque entend dresser un bilan scientifique de l’apport de Virginie Despentes et de Paul Beatriz Preciado à la littérature et aux pensées féministes.

En dépit de la popularité de ces auteur.e.s, aucune journée d’étude ni aucun colloque les concernant n’ont encore eu lieu. Ce premier colloque francophone souhaite combler un manque en analysant, dans une perspective transdisciplinaire, les œuvres de ces deux auteur.e.s. Œuvres hybrides qui méritent d’être interrogées de manière interdisciplinaire. En effet, l’œuvre despentienne se décline en roman, roman graphique, essai, nouvelle, pamphlet et manifeste ; elle concerne également la traduction et la rédaction de textes de chansons, et touche à une écriture tant littéraire que cinématographique et documentaire. L’œuvre preciadienne oscille elle aussi entre l’essai, le pamphlet et le manifeste, mais encore l’essai philosophique, la chronique, la critique d’art et la performance. Les deux auteur.e.s questionnent largement les notions de norme, de sexualité, de genre, d’identité, de féminisme et de radicalité. Leur œuvre et leur démarche se font écho à différents niveaux. Cet évènement féministe et queer offre un format original mêlant interventions universitaires, conférences, débats, performances, lectures et théâtre.
Mercredi 14 Décembre 2016 

Résonnances despentiennes, proliférations hors cadre

14h50-15h15 : Intervention vidéo-projetée : Les Chiennes Savantes ou l’obligation à l’hétérosexualité par Michèle A. Schaal, Assistant Professor, Iowa State University.

Mutantes/vampires, autour des oeuvres de Virginie Despentes et Paul Beatriz Preciado 1/22 - Allocution d’accueil par Eugénie Péron-Douté

08min41

Ce colloque entend dresser un bilan scientifique de l’apport de Virginie Despentes et de Paul Beatriz Preciado à la littérature et aux pensées féministes.

En dépit de la popularité de ces auteur.e.s, aucune journée d’étude ni aucun colloque les concernant n’ont encore eu lieu. Ce premier colloque francophone souhaite combler un manque en analysant, dans une perspective transdisciplinaire, les œuvres de ces deux auteur.e.s. Œuvres hybrides qui méritent d’être interrogées de manière interdisciplinaire. En effet, l’œuvre despentienne se décline en roman, roman graphique, essai, nouvelle, pamphlet et manifeste ; elle concerne également la traduction et la rédaction de textes de chansons, et touche à une écriture tant littéraire que cinématographique et documentaire. L’œuvre preciadienne oscille elle aussi entre l’essai, le pamphlet et le manifeste, mais encore l’essai philosophique, la chronique, la critique d’art et la performance. Les deux auteur.e.s questionnent largement les notions de norme, de sexualité, de genre, d’identité, de féminisme et de radicalité. Leur œuvre et leur démarche se font écho à différents niveaux. Cet évènement féministe et queer offre un format original mêlant interventions universitaires, conférences, débats, performances, lectures et théâtre.
Mercredi 14 Décembre 2016 

09h15-10h : Accueil des participant.e.s
10h-10h15 : Allocution d’accueil par Eugénie Péron-Douté, plasticienne, Paris8.

Paris/poésie dans Aurélien de Louis Aragon (par Olivier Barbarant)

Olivier BARBARANT

2h02min24

« Tout m'est également parole », déclarait le jeune Aragon, considérant que les catégories et les genres littéraires étaient débordés par l'intensité d'une écriture. Pour ce qui concerne Aurélien, ce roman considéré comme un poème par Claudel, il a été choisi de considérer ce que l'usage de Paris apporte de poésie à la prose et à la construction romanesques. Ainsi se trouvent conjointes, de manière un peu oblique, ou diagonale, deux des entrées du programme de l'année. Qu'est-ce qui fait d'Aurélien un poème ? Que vient faire Paris dans cet alliage de roman et de poésie ? Un cri lancé en vers, cri contemporain de la rédaction d'Aurélien, sera ici pris au sérieux : « Et Paris mon Paris soit notre poésie ». Olivier Barbarant

Andromaque et le monde des passions selon Racine (par Patrick DANDREY)

Patrick Dandrey

2h09min08

Descendante lointaine de l’Iliade d’Homère, qui bruit de toutes les passions listées par les Anciens, la tragédie Andromaque que Racine livre au public en 1667 est également bien contemporaine de son siècle, celui des moralistes qui non seulement renouvellent la syntaxe des passions, mais interrogent leurs origines et leur progrès dans les profondeurs labyrinthiques de l’âme. En choisissant d’en réorganiser la farandole autour de l’amour, Racine ne trahissait pas l’esprit de la tragédie antique : il suggérait que la passion amoureuse, c’est-à-dire le désir, est la Fatalité tragique de l’homme moderne.
  • «
  • 1
  • 2
  • 3
  • ...
  • 26
  • 27
  • 28
  • »