Savoirs

Parcours du catalogue par genre

  • Genres Littérature, rhétorique et… Littérature des langues…
  • «
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • »

Le romantisme II - Les thèmes, les représentants majeurs et les œuvres essentielles (par Gérard Gengembre)

Gérard Gengembre

1h57min30

L'ampleur de la sphère romantique englobe des thématiques diverses, liées à l'histoire et à la culture des différentes nations, ainsi que des illustrations artistiques, philosophiques et littéraires extrêmement nombreuses, qui ont contribué à approfondir la représentation romantique de l'homme et du monde.
Gérard Gengembre

Rencontre avec Laurent Binet

48min53

Enregistrement vidéo d'une rencontre avec Laurent Binet, qui a eu lieu le 11 avril 2016 à l'université Paris 8, organisé par la bibliothèque universitaire dans le cadre du festival Hors Limites. 

Laurent binet lit des extraits de « La Septième Fonction du langage » (Ed. Grasset, 2015) Prix Interallié 2015.

Présentation et animation de la rencontre : Catherine Dufour

Rencontre avec Olivia Rosenthal

1h30min17

Enregistrement vidéo d'une rencontre avec Olivia Rosenthal, qui a eu lieu le 6 avril 2016 à la maison de l'étudiant de l'université Paris 8, organisé par la bibliothèque universitaire dans le cadre du festival Hors Limites.

Olivia Rosenthal y a lu des extraits de « Toutes les femmes sont des Aliens », paru aux éditions Verticales en 2016.

Présentation et animation de la rencontre : Catherine Dufour

Le romantisme I - Le mot, la notion, la configuration historique, idéologique, littéraire et artistique (par Gérard Gengembre)

Gérard Gengembre

1h40min39

Romantisme ou romantismes ? Il est essentiel de comprendre les conditions historiques et idéologiques de la naissance, de la diffusion et des interprétations de la représentation romantique globale de l'homme et du monde pour appréhender la complexité de ce mouvement très divers selon les aires culturelles où il s'est développé.
Gérard Gengembre

Paris/poésie dans Aurélien de Louis Aragon (par Olivier Barbarant)

Olivier BARBARANT

2h02min24

« Tout m'est également parole », déclarait le jeune Aragon, considérant que les catégories et les genres littéraires étaient débordés par l'intensité d'une écriture. Pour ce qui concerne Aurélien, ce roman considéré comme un poème par Claudel, il a été choisi de considérer ce que l'usage de Paris apporte de poésie à la prose et à la construction romanesques. Ainsi se trouvent conjointes, de manière un peu oblique, ou diagonale, deux des entrées du programme de l'année. Qu'est-ce qui fait d'Aurélien un poème ? Que vient faire Paris dans cet alliage de roman et de poésie ? Un cri lancé en vers, cri contemporain de la rédaction d'Aurélien, sera ici pris au sérieux : « Et Paris mon Paris soit notre poésie ». Olivier Barbarant

Gaston Miron et les créateurs de notre littérature nationale

58min01

Par son œuvre de poète, mais aussi par son activité d’éditeur et à
travers sa pensée linguistique et politique, Gaston Miron incarne d’une
manière exemplaire l’émergence, durant les années 1960 et 1970, d’une
littérature québécoise moderne qui s’insérait en même temps dans un
grand récit national.
Cette conférence voudrait examiner les sources historiques de ce projet, qui remontent au milieu du 19e
siècle, mettre en lumière les étapes principales de cette évolution,
tout en mettant en lumière la contribution singulière du poète de L’homme rapaillé.

BVH-Epistemon

21min16

Porteur de projet : Marie-Luce DEMONET, Centre d'Etudes Supérieures de la Renaissance (CESR) - UMR 7323< Année de l'Appel à projet : 2014 Le programme des Bibliothèques Virtuelles Humanistes (BVH) existe depuis dix ans : conçu sur le long terme pour valoriser d'abord les collections régionales avec une numérisation qualitative d'ouvrages de la Renaissance, il propose depuis 2007 non seulement des fac-similés mais aussi des textes en français de la renaissance, transcrits et encodés en XML-TEI (base "Epistemon") : 56 sont en ligne, et une centaine sont transcrits ou en cours de traitement. Les textes à publier constitueront en 2014-2015 une "centurie", un corpus homogène entièrement inédit, suivant la présentation de l'exemplaire d'origine : les autres bases textuelles existantes (FRANTEXT, Garnier numérique) sont fondées sur les mises en page et les choix des éditeurs et non sur un principe patrimonial de restitution d'un exemplaire unique. Le processus d'encodage critique et de préparation pour l'intégration dans différentes bases de données textuelles (ANR PRESTO, Equipex Ortolang et Biblissima) a été mis au point ces deux dernières années : il reste à augmenter significativement le corpus pour franchir cette étape quantitative symbolique.

L'hospitalité dans la langue de l'autre ou ce que peut la littérature

Mireille Calle-Gruber

46min41

Mireille Calle-Gruber, écrivain, professeure de littératures française et francophone, Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3 « Un acte d’hospitalité ne peut être que poétique », déclarait le philosophe Jacques Derrida. En faisant de la littérature un acte d’hospitalité, les écrivains francophones du Maghreb — ainsi Assia Djebar, Abdelkebir Khatibi — ou liés au Maghreb et parfois même nés en France ou d’une génération plus jeune — ainsi Nina Bouraoui —, ont donné à la création littéraire ses lettres de noblesse à la fois poétiques et politiques. À partir de 1950, l’écriture dans la langue de l’ex-colonisateur travaillant à la croisée des langues et inventant des formes hybridées, donne naissance à des œuvres fortes et singulières qui retraversent l’histoire douloureuse, le passif colonial et le ressentiment. Elles se confrontent à la mémoire collective et aux récits biographiques, posent la question de la prise de parole des femmes, voire des féminismes, et appellent à la nécessité de prendre en compte l’inscription du genre et des différences sexuelles dans la littérature.

Littérature et chiffonnerie

Antoine COMPAGNON

1h11min51

L’activité poétique de Baudelaire a coïncidé avec l’âge d’or de l’industrie du chiffonnage à Paris, sous la monarchie de Juillet et le Second Empire. À l’époque, on ramassait, recyclait tout, et les moindres rebuts retrouvaient un destin ; tout objet rejeté gardait une valeur sur le marché de la revente. Sans nier la validité des interprétations désormais classiques, attachées à la définition du monde moderne par l’obsolescence des choses, avant la « destruction créatrice » de Joseph Schumpeter, et justifiées par la passion de Baudelaire pour la modernité comme beauté éternelle à extraire des modes fugitives, il importe de les réconcilier avec un fait économique, social, culturel et littéraire massif et incontestable. Le moment historique dont Baudelaire fit l’expérience fut un temps qui ne laissait pas de restes, où les bilans, les vers, les billets doux, les procès et les romances, si le poète les avait descendus de sa mansarde dans la rue, auraient été ramassés aussitôt par un chiffonnier au coin de la borne et revendus au poids à l’entreposeur pour refaire du papier ou du carton, car leur place était prescrite dans le cycle industriel de la papeterie.

Alfred de Musset : l'enfant terrible du romantisme

Sylvain LEDDA

1h10min43

Alfred de Musset est l’une des figures les plus originales du romantisme français. Son oeuvre poétique, teintée de lyrisme et parfois de dolorisme, en fait l’un des représentants les plus illustres de la génération gagnée par le « mal du siècle ».
Par-delà ces images, trop vite fixées peut-être, Musset apparaît aussi comme un créateur de formes, un dramaturge visionnaire, un prosateur élégant et profond. Sylvain Ledda propose donc une traversée de l’oeuvre de Musset, « l’enfant terrible du romantisme », écrivain pour qui l’expression de la désespérance s’harmonise avec un sens aigu de la fantaisie.

Victor Hugo homme politique

Florence Naugrette

1h05min26

La grandeur d’une oeuvre se mesure à sa postérité. L’oeuvre politique de Victor Hugo vérifie cette loi. Accomplie à la tribune — il fut tour à tour Pair de France, représentant du peuple, député, sénateur —, mais aussi dans ses oeuvres littéraires, cette oeuvre politique est encore d’actualité.
C’est ce que montrera cette conférence, qui replacera dans leur époque et mettra en perspective avec la nôtre les luttes de Victor Hugo contre la censure, le cléricalisme et la peine de mort, en faveur de l’école publique, d’un théâtre national populaire, du droit du travail, de l’émancipation des femmes, de la protection de l’enfance, de l’abolition de la misère par la solidarité, des États-Unis d’Europe, et de la démocratie.

L’intelligence de l’intellectuel : une “pince-monseigneur” à l’efficacité douteuse

Anne SIMON

43min56

Proust et les sciences sociales : allers-retours
organisée par  Marielle Macé et Anne Simon
EHESS, 27 mars 2015, 9h-18h30
Salle du Conseil, 190 avenue de France, 75013 Paris

Journée organisée dans le cadre du projet « Arts, littérature et sciences sociales » célébrant les quarante ans de la création de l’EHESS
La Recherche : une science de l’homme ?
Philippe Chardin (Université François Rabelais de Tours)
« L’intelligence de l’intellectuel : une “pince-monseigneur” à l’efficacité douteuse »
  • «
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • »