Documents pour «robotique»

Kronos, le soulèvement des robots Singularity

De Robert Kouba

1h32min24

En 2020, Elias van Dorne, PDG de VA Industries, la plus grande société de robo_que mondiale, présente sa plus puissante invention Kronos. Un super ordinateur conçu pour mettre fin aux guerres dans le monde. Quand Kronos est mis en ligne, il analyse rapidement que l'humanité, elle-même, est la plus grande menace à la paix mondiale et lance une arnaque mondiale pour débarrasser le monde de "l'infection" de la race humaine...

RobotY'c Épisode 1 "Le lancement du projet"

18min17

Le Challenge RobotY’c, créé par Yvelines Numériques à destination des collégiens
du département, s’est ouvert à la rentrée 2017 aux dispositifs Ulis-collège des
Yvelines. Il s’agit de construire un robot sylviculteur, ainsi qu’un circuit
dans lequel il devra se déplacer selon certaines contraintes et enfin, de présenter
oralement devant un jury le déroulement du projet.
Les douze élèves du dispositif Ulis du collège Gassicourt de Mantes la
Jolie se sont inscrits dans ce défi, accompagnés par leur coordinatrice et
certains de leurs professeurs. L’INS HEA se propose de présenter, sous la forme
d’une mini-série composée de trois courts métrages, les temps forts de ce
projet.
De la découverte des pièces Lego à la présentation finale du robot
devant le jury, cette série permettra de suivre le projet de ces collégiens. Il
cherchera à montrer comment il s’est mis en place, quelles en sont les étapes clés
et les péripéties, et surtout comment les élèves ont « appris
autrement ».

Episode 1 : Lancement du projet

Episode 2 : Les difficultés et les surprises

Episode 3 : Derniers réglages et challenge 

Un regard géométrique sur l’action anthropomorphique

Jean-Paul Laumont

1h19min08

Partant d’une perspective purement mécanique, un système
anthropomorphe (un homme ou un robot humanoïde) est un système à la fois
redondant et sous-actionné. Il est redondant par rapport à la
quasi-totalité des actions qu’il a à effectuer du fait qu’il possède un
grand nombre de degrés de liberté (une trentaine de moteurs pour un
robot humanoïde, plus de six cents muscles pour un humain). Il y a par
exemple plusieurs manière de prendre un même objet. Il est sous-actionné
car il ne possède pas de moteur qui lui permettrait directement de se
déplacer d’un lieu à un autre. Pour se déplacer, il doit jouer sur sa
posture et actionner ses membres de manière cyclique ; c’est le rôle de
la locomotion. Agir sur le monde requiert ainsi la combinaison des deux
fonctions motrices fondamentales : le déplacement et la manipulation. La
locomotion sera abordée dans deux dimensions : l’étude de la forme des
trajectoires locomotrices par commande optimale inverse et l’étude de
différents schémas de contrôle. La manipulation est du ressort de
l’algèbre linéaire et de l’optimisation numérique.

 

Nous verrons comment les lois de mouvements permettent de signer les
actions et nous jetterons en conclusion les bases d’une recherche
pluridisciplinaire plaçant l’écriture du mouvement comme base possible
d’une représentation de l’action.

Les robots doivent-ils se mêler de tout ?

44min01

Emmanuel Grimaud, anthropologue, CNRS et Université Paris Ouest - Nanterre - La Défense


De multiples prophéties annoncent que nous vivrons bientôt entourés de nombreuses créatures artificielles, conçues et fabriquées suivant des voies à peine imaginables aujourd'hui. Comment interpréter les expériences de laboratoire auxquelles se livrent les roboticiens ? Tous les champs de l’expérience humaine sont-ils potentiellement « robotisables » ? Et pourquoi les interactions homme-machine dépassent-elles toujours l’imagination de leurs concepteurs ?


Retrouvez toutes les Conférences Campus Condorcet

Évolution des méthodes d'analyse de performance pour le pilotage

11min44

Des enseignants-chercheurs et jeunes chercheurs de l'Université de Strasbourg présentent en 500 secondes leur passion et l'essentiel de leur activité de recherche.
Edouard Laroche, Professeur en ingénierie à l'UFR de physique et d'ingénierie, chercheur à ICube
Domaine de recherche : Commande des systèmes et applications à la robotique

 

Valorisation des sciences humaines et sociales : vers de nouvelles collaborations public-privé

3h54min13

Créatrices de valeurs au sens large, les sciences humaines et sociales peuvent aussi être au coeur de la stratégie de valorisation économique et sociale.
La MESHS vous propose d’illustrer cette conviction forte autour de différents projets associant chercheurs, monde de l’entreprise et associations.


Présentation de projets de collaboration :
SEMOTICS - Plateforme embarquée d’analyse et de génération d’énoncés en temps-réel en langue
naturelle pour terminaux mobiles

Antonio Balvet, maître de conférences à l’université Lille 3 (laboratoire STL, UMR 8163)
François Liger, président-directeur général d’Ergonotics


INTERACT - Vers la robotique interactive : de la compliance physique à la compliance sociale

Yvonne Delevoye-Turrell, professeur à l’université Lille 3 (laboratoire URECA, EA 1059)
Fayçal Namoun, directeur général de BIA


PRATICABLES et COSIMA - Large Group Interaction - Expérimenter avec le public

Samuel Bianchini, maître de conférences à l’université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis (laboratoire Calhiste, EA 2444), détaché auprès de l’École nationale supérieure des Arts décoratifs de Paris (EnsadLab)


RISQUEPRO - La prévention des risques professionnels dans les entreprises du Nord-Pas-de-Calais

Julien Kubiak, doctorant à l’université Versailles-Saint-Quentin (laboratoire Printemps, UMR 8085)
Pascal Fournier, responsable des ressources humaines et responsable d’unité opérationnelle au technicentre industriel SNCF d’Hellemmes



Cluster HBI - Habitat et bâtiment intelligents

Christian Tahon, professeur à l’université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis (laboratoire Tempo, EA 4542)
Léonard Delcourt, directeur d’INOTEP, pôle d’excellence régional BTP


COMINO - Compteur comunicant mobile innovant (n'apparait pas lors de la diffusion en ligne)

Bako Rajaonah, ingénieur de recherche à l’université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis (équipe PERCOTEC, laboratoire LAMIH, UMR 8201)
Juliette Sénéchal, maître de conférences HDR à l’université Lille 2 (équipe René Demogue, laboratoire CRD&P, EA 4487)
Renan Zéo, directeur général de Voxelia


OSCAH - Obésité sévère, comportement alimentaire, habitation

François Pattou, chirurgien, praticien hospitalier au CHRU de Lille, directeur de recherche à l’INSERM (U859)
Catherine Clarisse, architecte DPLG, chercheur au laboratoire conception, territoire, histoire (LACTH, ENSAP Lille)
Anne-Sophie Joly, présidente du Collectif national des associations d’obèses



Table ronde et débat :
" Les attentes du monde socio-économique envers les sciences humaines et sociales "

Avec : Nicolas Sarosdi, délégué régional de Lille place tertiaire, Philippe Domino, directeur CCI Innovation, Chambre de commerce et d’industrie région Nord de France, Gilles Pulvermuller, responsable de l’animation scientifique, SAEM Haute Borne, Didier Darguesse, délégué régional de l’Institut national de la propriété intellectuelle, Richard Borgi, président-directeur-général de la Société d’accélération du transfert de technologies (SATT Nord), Christine Useille, directrice régionale de la SATT Nord - Pas-de-Calais, Lionel Pujol, expert thématique, SATT Nord - Pas-de-Calais, Aladin Mekki, chargé de mission veille et prospective au Pôle de compétitivité des industries du commerce (PICOM), Sandrine Rousseau, vice-présidente du Conseil régional Nord - Pas-de-Calais, en charge de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Reconnaissance d'activités en environnement "intelligent"

Dominique VAUFREYDAZ

1h04min16

Dans cet exposé, nous nous intéressons à la notion de perception en
environnement dits "intelligents" au sens large du terme. De la
perception bas niveau (calcul de parmètres sur le son ou l'image) à des
analyses de plus haut niveau (actimétrie), en vue d'applications comme
la gestion énergétique ou le maintien de personne âgées/fragiles à
domicile. Une emphase particulière sera apportée sur la perception
mobile embarquée sur un robot compagnon et sur les travaux autours de
l'interaction sociale entre ce robot et les personnes dans son
environnement.
Nous voyons comment une approche multimodale permet de détecter
l'intention implicite de l'utilisateur d'interagir avec le robot.
Nous terminons l'exposé sur des considérations éthiques de ces travaux.

Comment se déplacent les robots ? : 2ème partie

Thierry FRAICHARD

53min51

Tout robot est une machine agissante.  A ce titre, il va lui
falloir se déplacer pour agir.  L'objet de ce séminaire est d'étudier
les principaux problèmes auxquels un robot est confronté dès lors qu'il
souhaite se déplacer de façon autonome dans un environnement quelconque.
Grâce à la collaboration d'un robot mobile autonome, nous illustrons les
problèmes suivants et montrons quelques unes des solutions qui ont été
proposées pour les résoudre:
- Cartographie de l'environnement.
- Localisation du robot dans son environnement.
- Planification de mouvement (i.e. le calcul du mouvement à réaliser
pour atteindre le but).
- Navigation (i.e. l'exécution du mouvement planifié).

Comment se déplacent les robots ? : 1ère partie

Thierry FRAICHARD

1h27min03

Tout robot est une machine agissante.  A ce titre, il va lui
falloir se déplacer pour agir.  L'objet de ce séminaire est d'étudier
les principaux problèmes auxquels un robot est confronté dès lors qu'il
souhaite se déplacer de façon autonome dans un environnement quelconque.
Grâce à la collaboration d'un robot mobile autonome, nous illustrons les
problèmes suivants et montrons quelques unes des solutions qui ont été
proposées pour les résoudre:
- Cartographie de l'environnement.
- Localisation du robot dans son environnement.
- Planification de mouvement (i.e. le calcul du mouvement à réaliser
pour atteindre le but).
- Navigation (i.e. l'exécution du mouvement planifié).

Les robots, des puces plein la tête

Pierre-Brice WIEBER

2h11min02

Les robots, des puces plein la tête ! Et ces puces, que font-elles ? De
la géométrie, de l'algèbre, de l'analyse, bref, des mathématiques ! Mais
pas seulement. Commençons par réaliser qu'il n'est pas facile de définir
ce qu'est un robot, qu'il n'est pas plus facile de définir ce qu'est la
robotique. Nous verrons alors un ensemble de questions qui se posent
lorsque l'on veut faire tenir un robot debout sur ses deux jambes,
lorsqu'on veut lui faire attraper un objet de la main, lorsqu'on veut
lui faire faire tout ça en même temps. Et nous verrons que ces questions
nous amènent à naviguer entre mathématiques et informatique. La
robotique n'existe ainsi comme tant d'autres domaines que dans
l'assemblage, dans le mariage des savoirs. Pour faire marcher les
robots, il faut donc faire des mathématiques, de l'informatique, et
plein d'autres choses encore !

Chirurgie robotique Nancy 2012 – Aspects radiologiques.

Frédéric LEFEVRE

48min19

Titre : Chirurgie robotique Nancy 2012 – Aspects radiologiques.
Intervenants : Frédéric LEFEVRE (radiologue, Nancy).
Résumé : Imagerie TDM, bilan préopératoire.
L’auteur n’a pas transmis de conflit d’intérêt concernant les données diffusées dans cette vidéo ou publiées dans la référence citée.
Conférence enregistrée lors du DIU de chirurgie robotique à Nancy le 4 janvier 2012 en partenariat avec l’UNF3S
Réalisation, production : Canal U3S.
Mots clés : Nancy, 2012, chirurgie, robotique, radiologie, TDM

Chirurgie robotique Nancy 2012 – Présentation du robot Da Vinci.

Patrice VILLARD

37min45

Titre : Chirurgie robotique Nancy 2012 – Présentation du robot Da Vinci.
Intervenants : Patrice VILLARD (représentant de « Intuitive Surgical »).
Résumé : Da Vinci : histoire, présent et futur. Développement en cours.
L’auteur n’a pas transmis de conflit d’intérêt concernant les données diffusées dans cette vidéo ou publiées dans la référence citée.
Conférence enregistrée lors du DIU de chirurgie robotique à Nancy le 4 janvier 2012 en partenariat avec l’UNF3S
Réalisation, production : Canal U3S.
Mots clés : Nancy, 2012, chirurgie, robotique, intuitive surgical